EN CE MOMENT
ACTU_AGENDA_JARDINIER_BIO_2017_31.01.2017.MP3

Laissez nous un message au 04 22 13 06 13 ou à info@radioethic.com

EMISSIONS
Transports
Prévenir les collisions avec les animaux sauvages

Prévenir les collisions avec les animaux sauvages

Posté le 3 février 2014

Les collisions routières avec la faune sauvage sont estimées à près de 100 000 chaque année en France, concernant principalement les chevreuils et les sangliers, mais aussi les cerfs. Hors de l'Hexagone, ces collisions participent même de l'atteinte à la biodiversité lorsque, par exemple, le blaireau européen en est la victime. Pour le conducteur également, les manoeuvres d'évitement ne sont pas sans danger. Des « écoducs », ces points de passage prévus pour les animaux, ont été une première mesure prise pour limiter les accidents. La société Neavia Technologies a mis au point un détecteur d'animaux : le département de l'Isère a déjà équipé sept sites de ces capteurs infrarouges, qui détectent la chaleur de l'animal. Le fait que les zones péri-urbaines s'étendent et, avec elles, les trajets pour se rendre sur son lieu de travail, n'est pas étranger à ce type de collision.

Les explications de Jean-Hubert Wilbrod, président de Neavia Technologies au micro de Pascale Marcaggi.

 

publié le 03/02/2014