EN CE MOMENT
Ecouter

Laissez nous un message au 04 22 13 06 13 ou à info@radioethic.com

EMISSIONS
Solidarité et humanitaire
Alter Mardis : Les jardins de Cocagne, cultiver la solidarité en valorisant l'insertion

Alter Mardis : Les jardins de Cocagne, cultiver la solidarité en valorisant l'insertion

Posté le 27 juin 2012

Pour cette 13ème édition des Alter mardis : Parlons Solutions, Ashoka et le Groupe SOS vous proposent de découvrir le portrait et le parcours d'un Entrepreneur Social innovant

Le constat de Jean-Guy Henckel ? Celui d'un cercle vicieux qui mêle chômage et exclusion sociale pour des personnes de plus en plus marginalisées. Son idée ? Valoriser l'activité des personnes en insertion en investissant le marché de l'agriculture biologique. Ses résultats ? 25 000 personnes réinsérées depuis 1991, un réseau de 100 Jardins partout en France et 20 000 familles-adhérentes qui goûtent aux plaisirs des produits bio !

1991 : Jean-Guy Henckel crée le premier Jardin de Cocagne. A partir de l'idée que « personne n'est a priori inemployable », cet ancien éducateur sructure son idée autour de trois piliers : réinsérer les populations en voie de marginalisation par le travail de la terre, produire des fruits et légumes bio et les distribuer en circuit court, et responsabiliser les « consomm'acteurs » en les impliquant directement dans la production agricole du Jardin. Jean-Guy Henckel a été élu senior Fellow Ashoka en 2008

 

20 ans plus tard, le Réseau Cocagne est le premier producteur d'agriculture biologique, aide à l'implantation de nouveaux Jardins et fait référence pour tout le secteur social