Alimentation - santé

La Cantine Vagabonde

La Cantine Vagabonde

Au 11, rue d’Aubervilliers, La Cantine Vagabonde attire d’abord l’œil : ouvert voici trois ans par Lila Djeddi,  La Cantine Vagabonde est le premier et à ce jour unique restaurant bio, de saison et végétarien de ce quartier de l’est parisien. Car si le centre culturel le « 104 » et les Jardins d’Eole en ont modifié la physionomie, le boulevard de la Chapelle et la place Stalingrad ne sont pas très loin.

 

Une envie, de la part cette ancienne professionnelle de l’audiovisuel : « j’habite le quartier. Pour aller au restaurant, nous changions de quartier, ce qui est tout de même triste ! ». Partant du  principe que «les quartiers populaires ont aussi le droit à une restauration de qualité » et que les gens qui y travaillent ont peu d’offres, cette écolo engagée propose des menus de très grand qualité et créativité, tous « faits maison », dans un décor chiné en brocantes, avec une préférence pour les années 50.

 

La Cantine Vagabonde a été distinguée par le premier hors-série « Ils font le 18e », lancement d’une initiative de la mairie du 18e arrondissement de Paris pour promouvoir les talents de ceux qui y habitent, à retrouver sur f/mairie18e et #mairie18.fr.

 

Une information de Pascale Marcaggi postée le 26 janvier 2016

 

www.cantinevagabonde.fr

 

www.mairie18.paris.fr

Podcast - La Cantine Vagabonde   Envoyer à un ami - La Cantine Vagabonde

La récolte, un magasin de produits biologiques ou sauvages

La récolte, un magasin de produits biologiques ou sauvages

C’est volontiers par le bouche à oreille, que le Parisien se donne l’adresse : La Récolte, 18 boulevard des Batignolles dans le XVIIeme arrondissement de Paris. « Ici, on trouve de quoi faire un plat complet », souligne Mathieu, le fondateur de La Récolte.

 

Lui-même avait envie de devenir producteur, mais s’est posé la question du débouché. En centre ville, courir d’un lieu à l’autre pour s’approvisionner en produits frais de saison freine parfois la démarche du consommateur. D’où La Récolte, véritable caverne d’Ali Baba des produits de saison du quotidien, des fruits et légumes en passant par le poisson sauvage et la viande, le vin, sans oublier le chocolat, originaire de Madagascar, où les producteurs transforment eux-mêmes la fève de cacao. Quant à l’appellation « épicerie fine », Mathieu la récuse. Au milieu du magasin, Benjamin cuisine des recettes volontairement simples, afin que le client s’y mette aussi.

 

www.la-recolte.net

 

Une information de Pascale Marcaggi postée le 12 janvier 2016

 

La Récolte - 18 boulevard des Batignolles 75 017 Paris

Lundi-vendredi : 10h-20h30

Samedi : 9h-20h30

Dimanche : 10h-13h

Podcast - La récolte, un magasin de produits biologiques ou sauvages   Envoyer à un ami - La récolte, un magasin de produits biologiques ou sauvages

Lune des Moissons : frais et de saison

Lune des Moissons : frais et de saison

Une bonne adresse de plus, et c’est tant mieux ! Un pied à Paris, l’autre dans le Val de Loire, Quentin Delmond a ouvert à l’enseigne de la « Lune des moissons», sa boutique de vente directe de fruits et légumes, mais aussi de miel noir du Périgord, de noix et noisettes de Charente.

 

Nichée rue de l’Amiral Roussin, dans le XVeme arrondissement de Paris, la « Lune des moissons » est ouverte du mardi au jeudi. Une vrai choix professionnel. Avant, Quentin était dans la plongée sous-marine.

 

Une information de Pascale Marcaggi postée le 8 janvier 2016

 

lunedesmoisssons.com

 

Egalement livraison de paniers de fruits et légumes.

Podcast - Lune des Moissons : frais et de saison    Envoyer à un ami - Lune des Moissons : frais et de saison

Au bout du champ

Au bout du champ

Pommes, chou, carottes, épinards, salade, etc, récoltés à moins de 50 kilomètres de Paris et extra-frais - vendus le jour-même, pas de chambre froide -, c’est le principe d’Au Bout du Champ, dont l’enseigne se trouve désormais en trois endroits : à Levallois-Perret, rue des Dames dans le 17eme arrondissement de Paris, et rue Caulaincourt dans le 18eme. Egalement confitures, jus de pomme, œufs et champignons bios issus de l’une des dernières champignonnières de Paris, à Carrières-sur-Seine.

 

Ce qui change ? L’apport nutritionnel et, bien sûr, le goût. Rue Caulaincourt, Mathieu prodigue moult conseils, tous faciles à appliquer : blettes, tarte au  potimaron, navets en croque au sel. Pour les malchanceux qui n’ont pas d’Au Bout du Champ près de chez eux, ils peuvent commander sur internet, et venir retirer leur commande en magasin.

 

Un sujet frais de Pascale Marcaggi posté le 18 décembre 2015

 

www.auboutduchamp.com

Podcast - Au bout du champ   Envoyer à un ami - Au bout du champ

Bio Alimente Demain

Bio Alimente Demain

2 000 classes de collège ont, pour la première fois en France, adhéré à biodemain.fr : un kit gratuit sous forme de 11 fiches pratiques pour découvrir le monde du bio, et deux concours : « Art en bio », dont les travaux seront publiés à partir du mois de janvier prochain sur le site et sur Facebook, et un concours destiné aux familles, également sur biodemain.fr.

 

Le but ? Inoculer le bio de façon pédagogique et ludique, avec récompenses bio à la clef. Ce kit nous vient d’Italie, où il a été mis au point par la société CSE. Après l’Italie, l’Allemagne et l’Espagne, biodemain.fr étend sa vocation internationale, et a reçu le soutien de l’Unesco.

 

Un sujet pédagogique de Pascale Marcaggi posté le 23 novembre 2015

 

www.bioalimentedemain.com

Podcast - Bio Alimente Demain    Envoyer à un ami - Bio Alimente Demain

"Bon pour le climat"et sauver LES cuisines du monde avec Olivier Roellinger

Olivier Roellinger, propriétaire et chef des Maisons de Bricourt à Cancale, n’a jamais dissocié son art de son engagement.

 

Et de volontiers fustiger cette « pseudo gastronomie internationale vouée à nourrir une bourgeoisie internationale qui se promènerait à travers le monde». Un « rouleau compresseur » au profit de quelques multinationales.

 

Vice-président de Relais & Châteaux - l’association de 540 restaurateurs qui a signé un Manifeste reconnu par l’Unesco, en faveur à la fois du respect des traditions culinaires et des cultivateurs - le « nez » des épices soutient l’opération « Bon pour le climat », dont l’objectif est d’inciter les restaurateurs à faire évoluer leur carte dans le sens de la lutte contre le réchauffement climatique.

 

Un sujet de Pascale Marcaggi posté le 20 novembre 2015

 

Pour lire le Manifeste de Relais & Châteaux : http://static.relaischateaux.com/data/editorial/home/manifeste/confidentiel_relais-chateaux_manifeste.pdf

 

www.epices-roellinger.com

 

www.bonpourleclimat.org

Podcast -    Envoyer à un ami -

Menace sur le vin !

Menace sur le vin !

Avec près de 47 millions d’hectolitres produits en 2014, la France redevenait la première productrice de vin au monde - dont plus de la moitié sont des Appellations d’Origine Contrôlée - devant l’Italie et l’Espagne.

 

Mais la carte mondiale des vins connaît déjà les effets du réchauffement climatique : après une période d’embellie grâce à la hausse des températures, les régions traditionnellement viticoles commencent à en enregistrer les limites - ainsi l’Espagne, premier pays au monde pour sa superficie cultivée en vignobles - quand d’autres deviennent propices à la viticulture. Ainsi en Europe, la Pologne et la Roumanie, et en Amérique du nord, le Canada.

 

Une redistribution des cartes à l’échelle mondiale, analysée par Valéry Laramée de Tannenberg, rédacteur en chef du Journal de l’Environnement et Yves Leers, spécialiste du changement climatique, dans « Menace sur le vin - Les défis du changement climatique ». Certains vignobles pourront-ils s’adapter ? Tout dépendra du mode de viticulture choisi.

 

Une information oenologique de Pascale Marcaggi postée le 13 novembre 2015

 

Pour en savoir plus sur cet ouvrage : http://www.librairiegourmande.fr/viticulture-cepages/8919-menace-sur-le-vin-les-defis-du-changement-climatique.html

 

www.journaldelenvironnement.net

 

www.bonpourleclimat.org

Podcast - Menace sur le vin !    Envoyer à un ami - Menace sur le vin !

Foodwatch : pas d'huiles minérales dangereuses dans nos aliments !

Foodwatch : pas d'huiles minérales dangereuses dans nos aliments !

Le 27 octobre dernier, l’ong Foodwatch a lancé simultanément en France, en Allemagne et aux Pays-Bas, la pétition « Pas d’huiles minérales dangereuses dans nos aliments », pour interpeler le commissaire européen en charge de la Santé et de la Sécurité alimentaire : en effet, l’enquête préalablement réalisée par l’ong démontre que les emballages en carton - souvent recyclé - de 120 produits alimentaires de grande consommation - pâtes alimentaires, lentilles, corn flakes, chocolat en poudre, etc - les ont contaminés par migration des hydrocarbures aromatique d’huile minérale.

 

Ces MOAH sont susceptibles d’être cancérogènes, mutagènes et d’être des perturbateurs endocriniens, pendant que les MOSH, les hydrocarbures saturés qui s’accumulent dans les organes, ont été retrouvés dans 83% des aliments testés.

 

Parallèlement à cette pétition, Foodwatch entend interpeler les pouvoirs publics français sur cette situation « connue depuis de nombreuses années des fabricants, des politiques et des experts » et « pour lesquelles les solutions existent», double emballage ou couche protectrice à même le carton d’emballage.

 

Un sujet de Pascale Marcaggi posté le 3 novembre 2015

 

https://www.foodwatch.org/fr/s-informer/topics/emballages-toxiques/petition-pas-dhuiles-minerales-dangereuses-dans-nos-aliments/

 

reseau-environnement-sante.fr

Podcast - Foodwatch : pas d'huiles minérales dangereuses dans nos aliments !    Envoyer à un ami - Foodwatch : pas d'huiles minérales dangereuses dans nos aliments !

Big Pharma et le scandale du Mediator

Big Pharma et le scandale du Mediator

La justice a pour la première fois reconnu la responsabilité civile des laboratoires Servier dans le scandale du Mediator : alors que les amphétamines avaient été retirées du marché en 1997 en raison d’hypertension artérielle et de valvuloplasties engendrées, le Mediator a bénéficié en France d’une étrange tolérance jusqu’en 2009.

 

Pour la pneumologue Irène Frachon, lançeuse d’alerte, cette décision majeure n’est qu’une première étape. De fait, le scandale du Mediator est intervenu dans un contexte par trop généralisé de la collusion entre les pouvoirs publics et les laboratoires pharmaceutiques. « Big pharma », la loi des laboratoires au détriment de l’intérêt général qu’est la santé, est dénonçé par la député européenne Michèle Rivasi : après le lancement de l’opération « Mains propres sur la santé », l’eurodéputée publie l’enquête  « Le racket des laboratoires pharmaceutiques » (éditions Les Petits Matins). Le nombre de décès par accidents médicamenteux chaque année en France se monte à 30 000, soit près de dix fois supérieur aux accidents de la route.

 

Une interview de Pascale Marcaggi postée le 27 octobre 2015

 

Pour commander « Le racket des laboratoires pharmaceutiques - comment en sortir» auprès de l'éditeur : lespetitsmatins@wanadoo.fr.

 

http://www.lespetitsmatins.fr/collections/le-racket-des-laboratoires-pharmaceutiqueset-comment-en-sortir/

 

http://mains-propres-sur-la-sante.fr/

 

http://www.reporterre.net/Operation-Mains-propres-sur-la-sante

Podcast - Big Pharma et le scandale du Mediator   Envoyer à un ami - Big Pharma et le scandale du Mediator

La cuisine de la minceur durable

La cuisine de la minceur durable Ceci n’est pas un livre de régime, mais une autre façon de bien s’alimenter.

La diététicienne Brigitte Fichaux fournit de nombreux conseils nutritionnels, qui ne reposent jamais sur la privation, mais sur la répartition des apports au fil de la journée.

Pour mettre en pratique, de nombreux exemples de menus et associations sont proposés,quels que soient les goûts de chacun. Marie Chioca propose ainsi 90 recettes salées ou sucrées, gourmandes et savoureuses. Une minceur durable, sans effet Yoyo, tout en conservant le plaisir de manger.

Brigitte Fichaux est une diététicienne reconnue et spécialiste de la minceur durable depuis plus de 20 ans.  Auteur et conférencière, elle donne également des cours pour perdre du poids et retrouver la santé.

Marie Chioca est auteur, cuisinière engagée dans le bio et photographe culinaire. Elle partage sa passion pour la cuisine saine et gourmande à travers ses ouvrages et son blog Saines gourmandises.

 

Brigitte Fichaux répond aux questions d'Evelyne Tonelli

 

Pour en savoir plus sur cet ouvrage, accèder aux Editions Terre Vivante

 

Posté le 6 août 2015

Podcast - La cuisine de la minceur durable    Envoyer à un ami - La cuisine de la minceur durable

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15  Page suivante >>



Banner
Réalisé par i2N : Création de Site Internet